Lexique de généalogie

Dans vos travaux de recherches généalogiques vous trouverez surement sur des termes, abreviations ou sigles dont la signification n'est pas explicite.Grâce au lexique de Genea-World vous en comprendrez enfin le sens.
En voici une liste non exhaustive :

Sommaire

Abréviations courantes: (France)

Abréviation Signification Exemple Traduction
Acq: Acquêt Acq M° Neyret Montluel 05.05.1599 Acquet dressé chez Maître Neyret, notaire à Montluel, le 05 mai 1599
bp: Baptême bp Dagneux (01) 18.05.1905 Baptisé(e) à Dagneux le 18 mai 1905
cm: Contrat de mariage cm M° Prost Montluel 01.01.1700 Mariage contracté chez Maître Prost, notaire à Montluel, le 1er janvier 1700
épse: Epouse épse de Jean TARTAMPION épouse de ...
épx: Epoux épx de Marie-Louise époux de ...
f ou f: Fils f: Jean PORTIER x Jeanne CLOU fils de Jean PORTIER et de Jeanne CLOU
fa ou fa: Fille fa: Jean x Jeanne fille de Jean et de Jeanne
f° ou fe: ou fme Femme f° Pierre LOURD femme de Pierre LOURD
M: Marraine M : Jeanne Sa Marraine est Jeanne
M°: Maître M° Prost Maître Prost
P: Parrain P : Octave, oncle Son parrain est Octave, son oncle
PD: Partage et Division PD M° Perfeta Montluel 18.03.1715 Partage et division dressé chez Maître Perfeta, notaire à Montluel, le 18 mars 1715
ttt: >Testament ttt M° Prost Montluel 20.05.1720 Teste chez Maître Prost, notaire à Montluel, le 20 mai 1720
T: Témoin(s) T: Julien et Paul Témoins : Julien et Paul
Vf: ou vf: Veuf Vf Lucienne BEBERT Veuf de Lucienne BEBERT
Vte: Vente Vte M° Baudin Montluel 15.05.1625 Vente dressée chez Maître Baudin, notaire à Montluel, le 15 mai 1625
Vve ou vve: Veuve Vve Rémi JEAN Veuve de Rémi JEAN

Signes:

Signe Signification Exemple Traduction
° Naissance ° Montpellier (34) 15.05.1905 Né(e) à Montpellier (Hérault) le 15 mai 1905
x Mariage x Poitiers (86) 15.03.1932 Marié à Poitiers (Vienne) le 15 mars 1932 avec...
)( Divorce )( TGI Grenoble (38) 11.06.1955 Divorce prononcé par TGI de Grenoble...
+ (ou †) Décès + Lyon (69) 02.07.1980 Décédé(e) à Lyon (Rhône) le 02 juillet 1980
(+) ou (†) Inhumation (+) Bordeaux (33) 04.07.1980 Enterré(e) à Bordeaux (Gironde) le 04 juillet 1980
 ! Cité  ! 1190 à 1238 Cité dans des documents historiques entre 1190 et 1238

De très nombreux généalogistes français contemporains écrivent les noms de famille en capitales et, même dans un texte rédigé, les énoncent avant les prénoms. Toutefois, ces deux usages sont loin d'être partagés par les généalogistes anglo-saxons.

Si des accents ont été introduits dans la graphie moderne des prénoms et noms, ils sont souvent indiqués, même s'ils étaient inexistants dans les dénominations d'époque.

Abréviations de prénoms:

Abréviation Signification
Ae: Anne
Bt: ou Bst: ou Bct: Benoît ou Benoist ou Benoict
Bte: ou Bste: ou Bcte: Benoîte ou Benoiste ou Benoicte
Fois: François
Jn: Jean
Jne ou J°: Jeanne
Mie: Marie
Pbert: Philibert
Pberte: Philiberte
Phil: Philippe
Pre: Pierrette
Pette: Pierrette


Les dates dans les registres paroissiaux et d'état civil:

Abréviation: Mois
7bre: Septembre
8bre: Octobre
9bre: Novembre
Xbre: ou 10bre: Décembre

De nombreux généalogistes déconseillent formellement l'emploi d'abréviations, ne serait-ce que pour des raisons de bonne indexation et de bon référencement.

Vocabulaire de généalogie:

  • Agnatique : ligne reliant de père en fils les porteurs d'un même nom.
  • Aïeul(e) : se dit des grands-pères et grands-mères paternels et maternels.
  • Aîné(e) : premier-né des enfants d'une famille.
  • Arbre généalogique : représentation graphique d'une généalogie.
  • Archives : ensemble des documents, quels que soient leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, publique ou privée. lieu où sont disposés les documents.
  • Armoiries : ensemble des signes, devises et ornements de l'écu d'un État, d'une ville ou d'une famille.
  • Ascendant : parent dont on descend.
  • Ascendance : ensemble des générations qui ont précédé une génération actuelle.
  • Bans : annonce de mariage publiée à l'église et à la mairie.
  • Benjamin : dernier-né des enfants d'une famille.
  • Bisaïeuls : arrière-grand-parents.
  • Blason : ensemble des armoiries qui composent un écu armorial.
  • Branche : division d'un arbre généalogique.
  • Cadastre : ensemble des documents qui permettent la détermination des propriétés foncières d'un territoire.
  • Cadet : deuxième enfant d'un couple.
  • Cognatique : généalogie descendante par les femmes d'une même souche.
  • Collatéraux : parents descendants d'un ancêtre commun, mais par une autre branche: oncles et tantes, cousins.
  • Conjoint : terme employé pour désigner l'époux ou l'épouse.
  • Consanguins : enfants nés du même père, mais de mères différentes.
  • Consanguinité : parenté du côté du père, soit tous les individus pouvant être reconnus comme parents au sens biologique, à quelque degré que ce soit.
  • Cousin germain : cousin issu d'un frère ou d'une soeur du père ou de la mère.
  • Cousin issu de germain : (cousins au second degré) cousin issu d'un cousin germain.
  • Degré : nombre de générations séparant deux membres d'une même famille.
  • Dénombrement : recensement de population, d'électeurs ou de contribuables.
  • Descendant : toute personne reliée par un lien familial direct et née après lui.
  • Dispense de consanguinité : accord donné par un évêque ou par le pape pour un mariage entre cousins.
  • Dispense pour affinité : accord donné par un évêque pour un mariage entre personnes liés par des liens d'affinité, tels qu'un parrainage.
  • Douaire : ce sont les droits de l'épouse sur les biens de son mari décédé.
  • Enfant naturel : enfant conçu hors des liens du mariage.
  • Fratrie : ensemble des frères et soeurs.
  • Génération : degré de filiation en ligne directe.
  • Germain(e) : frère(s) et soeur(s) nés du même père et de la même mère.
  • Héraldique : science de l'étude des armoiries et des blasons.
  • Implexe : rapport existant entre le nombre théorique et le nombre réel d'ancêtres.
  • Issus de germains : se dit des enfants respectifs de deux cousins germains.
  • Ligne collatérale : frères et soeurs et leurs ascendants ou descendants.
  • Ligne directe : lignée verticale entre différentes générations, fils, père, grand-père, etc...
  • Mariage consanguin : mariage entre cousins.
  • Méthode d'Abboville : Le premier ancêtre reçoit le numéro 1, ses enfants porteront, dans l'ordre de leur naissance, un numéro précédé de celui de leur père. À la troisième génération, l'aîné du fils portera le numéro 1.1.1, le second 1.1.2, l'aîné du second fils 1.2.1, le second 1.2.2, etc...
  • Méthode Sosa-Stradonitz : La personne qui effectue son arbre généalogique reçoit le numéro 1, son père reçoit le numéro 2, sa mère le numéro 3, les hommes reçoivent toujours un numéro pair et les femmes un numéro impair. Le père porte un chiffre égal au double de celui de son fils et la moitié de celui de son père. Le numéro de la mère sera le double de celui de son fils plus un.
  • Ondoyer : les risques à l'accouchement étant importants, la sage-femme pouvait procéder, s'il y avait danger de mort, à l'ondoiement du nouveau-né. En présence de deux témoins, elle lui administrait le baptême (seule l'ablution baptismale était faite, sans les rites et les prières habituels).
  • Onomastique : science de l'étude des noms propres : noms de famille et noms de lieux.
  • Paléographie : science des anciennes écritures.
  • Patronyme : nom de famille transmis par la filiation paternelle.
  • Préciput : droit reconnu à certaines personnes appelées à un partage de prélever, avant celui-ci, une somme d'argent ou certains biens de la masse à partager.
  • Puiné(e) : tout enfant qui est venu au monde après l'aîné(e).
  • Sigillographie : science de l'étude des sceaux.
  • Transcription : copie d'un texte ancien, rédigée en langage actuel.
  • Trisaïeuls : arrière-arrière-grands-parents.
  • Utérins : enfants nés de la même mère, mais de pères différents.